LA PROTECTION DES PLAGES DU LITTORAL DU LAC SAINT-JEAN

Richard Balvin, Yvan Cousineau

Abstract


Avant I' apparition des premiers am6nagements hydro-6lectriques de I'ALCAN, le nlveau du lac Salnt-Jean accusait des variations salsonnleres considerables. Aux peVIodes de grandes crues et d1 Inondatlons du prlntemps succSdalent les perlodes de basses eaux de la m!-4t6 qul donnalent lieu a de fr£quentes tempetes de sable et a la formation de dunes sur les berges. L'Implantation du barrage d'Isle-Maligne et I'eMargissernent des gorges des Grande et Petite Dgcharges, en 1924, permlrent de mtnimlser les dangers d'Inondation au prlntemps et de matntenlr en StS un plan d1 eau regularise1 dont devalent tlrer profit a la fols les exploltants des sites hydro-6lectrIques et de nos jours les estlvants et adeptes des sports aquatiques et nautiques. En contrepartle, le relevement du niveau moyen du lac eut pour effet d1 amorcer une eVoston des berges en prevision de laquelle I'ALCAN avait d'allleurs acquts les terrains en bordure du lac. Le littoral ayant attelnt, avec les ann4es, un nouvel Stat d'gquillbre, I'ALCAN a consent! a lalsser s'Stabllr, par vole locative, des chalets de plus en plus nombreux sur les terrains memes qu'elle avait acquis avant I' exhaussement du lac. Vers 1960, a la suite de la mlse en service de nouveaux am^nagements hydrauliques, les conslgnes'd'exploitation ont 6t6 modifies (le nlveau du lac Stant garde au volslnage de la cote maximale autor!s6e beaucoup plus tard en 6\6 et en automne) et les phSnomenes d'Erosion.

Full Text: PDF

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.