LA DEFENSE ET LE MAINTIEN DES PLAGES BELGES ENTRE ZEEBRUGGE ET LA FRONTIERE NEERLANDAISE

J.E.L. Verschave

Abstract


Plus a l'ouest la cote se trouvait egalement au nord du trace" actuel. Au nord de Wenduine se trouvait le hameau de Harendijke Au nord de Blankenberge se trouvait le village de Scarphout ; au nord de Heist le village de Coudekerke, au nord de Knokke le village de Reygersvliet, etc . . . . Le debut du 14e siecle est caracte"rise" par une serie de tempetes violentes qui modifient serieusement les cotes et l'estuaire de l'Escaut occidental. En 1334, par une mare'e tempete violente, Scarphout et Coudekerke disparurent en mer. En 1337, une nouvelle mare'e tempete sevit et plusieurs villages sur les lies de Wulpen et Schooneveld sont engloutis. A cette epoque, le Comte de Flandres, Jean Sans Peur, fait construire les digues de defense le long du littoral flamand. Ces digues s'appellent encore aujourd'hui les digues du Comte Jean. En 1404, le hameau de Harendijke au nord de Wenduine disparut de la carte.

Full Text: PDF

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.